Prestations

Mes prestations

Si la maladie questionne, chercher réponses et accepter la réflexion

permettrait-t’il d’éloigner cette première?

DÉFINITION

Psychothérapie rime avec philosophie et architecture de pensée. Hautes disciplines ancrées dans l’histoire de l’humanité. Appréhender une thérapie sous ces augures permet de clarifier en partie le travail à venir, sa forme et un certain côté pragmatique projette une lumière rassurante sur bon nombre d’idées reçues.

Travailler sur soi, sortir des chemins en cul-de-sac, s’autoriser une certaine liberté demande du courage.

Certaines pathologies nécessitent une prise en charge et trouver un soutien professionnel et humain est à ce moment-là d’un énorme soutien. Cependant, vouloir passer un cap, demander un suivi porteur pour permettre le passage de certains moments clés survenant au cours d’une vie est tout à fait à propos.

Principaux motifs de consultation

  1. Pathologies cliniques
  2. Suivi clinique
  3. Burn out
  4. Relationnel privé
  5. Traumatismes
  6. Questions existentielles

 Pour toutes vos questions

LA PSYCHOTHÉRAPIE DANS LE MONDE

cusiconage

Professionnels de la psychiatrie

Compétences

En tant que médecins, ils peuvent poser un diagnostic, prescrire des médicaments, des examens et des soins, décider d’une hospitalisation et rédiger des certificats médicaux. Ils peuvent aussi poser l’indication d’un traitement psychologique (psychothérapie) et faire eux-mêmes des psychothérapies. Mais, tous les psychiatres ne font pas des psychothérapies et tous les psychothérapeutes ne sont pas psychiatres.

Une consultation de psychiatrie comporte toujours une dimension d’aide thérapeutique et est accompagnée, si nécessaire, d’une prescription médicamenteuse.

En service de psychiatrie

Le psychiatre coordonne, avec l’équipe pluridisciplinaire, la prise en charge globale de la personne (psychologique, somatique et sociale). Il travaille en réseau avec les médecins généralistes, les services sociaux, médico-sociaux, éducatifs et judiciaires, pour la prévention des troubles psychiques et la lutte contre l’exclusion des personnes qui en souffrent.

L’alliance thérapeutique
L’alliance thérapeutique désigne la co-construction de la relation de soin avec le patient. C’est un élément clé pour établir une confiance réciproque, faire des choix thérapeutiques concertés et viser son rétablissement. Favoriser cette alliance implique de notre part une attitude d’écoute et un souci d’informer le patient et ses proches le mieux possible sur son état de santé ainsi que sur les bénéfices et les risques que pourraient entraîner les examens et traitements prévus. La communication, la participation, la responsabilité du soignant et du patient, le respect mutuel et le consentement sont les conditions nécessaires à la réussite du traitement.

 

La psychiatrie est une discipline médicale qui traite les troubles et les maladies mentales. En France, l’exercice de la psychiatrie est protégé par la loi. Membres de l’Ordre des médecins, tous les psychiatres ont reçu une formation en médecine dans une faculté de médecine et suivi une spécialisation, en psychiatrie.

Les missions de base du médecin psychiatre sont :

  •   la prévention,
  •   le diagnostic,
  •   le traitement des maladies mentales (et des handicaps)
  •   le soulagement des souffrances. Son rôle est (donc) le maintien et la restauration de la santé au plan physique mais aussi psychologique, en collaboration avec les autres professions médicales et les professions paramédicales.

De par sa formation, le médecin psychiatre est spécialisé dans le traitement des troubles mentaux graves nécessitant, la plupart du temps, la prescription de médicaments. Sa formation en pharmacologie lui permet de prescrire des médicaments, de pratiquer des thérapies médicamenteuses. Le médecin psychiatre fait appel aussi à des techniques d’entretien. Il peut volontairement et à titre personnel, avoir suivi, en plus de ses études médicales, une formation et une analyse personnelle (travail psychanalytique, hors université) pour être capable de pratiquer, lui-même, la psychanalyse ainsi que des formes de psychothérapie (comportementaliste, systémique, psychanalytique…)

cusiconage

Psychiatrie générale

Mission

La psychiatrie de l’adulte est la spécialité qui s’occupe de la prévention, du diagnostic et du traitement des troubles mentaux chez l’adulte.

Le service de psychiatrie générale (SPG) comprend d’une part un grand ensemble qui constitue le service de psychiatrie générale (secteurs) et l’unité de psychiatrie gériatrique (UPG).

Les missions principales du service de psychiatrie générale (SPG) concernent les soins, l’enseignement et la recherche. Elles sont les suivantes : 

  • Proposer des traitements psychiatriques, psychosociaux et psychothérapeutiques à la population adulte du canton de Genève dans le cadre d’une mission de service public.
  • Contribuer à la prévention des maladies mentales et aux conséquences psychosociales des troubles psychiatriques en collaboration avec différents partenaires.
  • Contribuer à la formation continue des collaborateurs.
  • Offrir un enseignement et une formation en psychiatrie et psychothérapie correspondant aux exigences de la FMH pour la formation post-graduée et continue des médecins.
  • Développer et conduire des recherches dans les domaines concernés.

Ces missions sont assurées en complément avec celles, spécifiques, d’autres services du département de psychiatrie qui s’occupent aussi de patients adultes : service de psychiatrique de liaison et d’intervention de crise (SPLIC), service d’addictologie, le service des spécialités psychiatriques et le service de médecine et psychiatrie pénitentiaire.

00%Dans le monde
00%Aux Etats-Unis
00%En Europe
00%En Suisse
00%Consultations privées

ui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonLa durée d'un traitement est donc très variable suivant la problématique

De quelques séances à un suivi sur plusieurs mois

Une première rencontre nous permettra de faire connaissance et d'approcher la nature du problème.

Deux ou trois séances seront peut-être nécessaires pour en avoir une idée plus précise et voir comment y répondre au mieux.

À la suite de ce bilan, nous pourrons décider ensemble d'un éventuel suivi et de ses objectifs ou de l'engagement dans une psychothérapie analytique.

ui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonVoici des raisons les plus régulièrement évoquées quand on vient me voir

- stress

- sentiment  de faiblesse, de déprime

- manque de confiance en soi, sentiment de solitude et d'enfermement

- difficulté à faire face à ses obligations et à travailler 

- angoisses, phobies, crises de panique, anxiété

- incapacité à gérer ses émotions, agressivité, intolérance

- difficulté à lâcher prise : peur de perdre le contrôle

- problèmes somatiques en lien avec l'état psychique

- problèmes de sommeil, problèmes alimentaires, problèmes sexuels

ui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonTraiter l'insomnie pour traiter la dépression?

87 % des participants qui ont résolu leur insomnie avec 4 sessions de psychothérapie cognitivo-comportementale ont vu leurs symptômes de dépression disparaître après 8 semaines de traitement avec un antidépresseur ou une pilule placebo, soit 2 fois plus que les participants n'ayant pas réussi à résoudre leur insomnie.

Article Psychomédia du 

ui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonSchizophrénie - Symptômes, diagnostic et traitement

Définie pour la première fois par Bleuler en 1911, la schizophrénie est une psychose caractérisée par une désagrégation de la personnalité, ainsi que par une perte de contact vital avec la réalité. La schizophrénie débute majoritairement chez les adolescents et les jeunes adultes de moins de 35 ans. On estime qu'une personne sur cent est schizophrène.

Article Le Journal des Femmes d'Octobre 2016

ui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonui accordion buttonLes 10 troubles de la personnalité du DSM-5

Le DSM-5 définit 10 troubles spécifiques de la personnalité. Ces troubles, ainsi que leurs critères diagnostiques, sont demeurés inchangés par rapport au DSM-IV.

Article Psychomedia du 20 Janvier 2006

La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale. L’étymologie du mot provient du mot grec psyche (ψυχή), signifiant « âme ou esprit », et iatros qui signifie médecin (littéralement médecine de l’âme).

cusiconage